Le moins que l'on puisse dire ...

Pour La BibliotheK Sauvage créer est une aventure impérative. Une aventure faite de livres, d’images, de mots, de gestes, de sons, d’équations, de palpitations. Avec deux désirs concomitants : celui d’être l’amie de voix/voies singulières et d'emboiter le pas aux faiseurs de chemins buissonniers.

 

Le moins que l'on puisse lire ...

Depuis Juillet 2014, La BibliotheK Sauvage se donne à lire et à voir comme une revue proposant des "flâneries" (littéraires, visuelles, musicales, philosophiques ...) apportées par des contributeurs de tous horizons.

 

Le moins que l'on puisse ouïr ...

Nous avonscréé en juin 2013, Zig Zag Net, la webradio non linéaire. Zig Zag Net dresse l'oreille face aux créations artistiques sources de curiosité, d'étonnement, d’émotion, mais aussi sources de questionnement pour la philosophie ou les sciences humaines et sociales.

 

Fondateurs et animateurs : Alain Guilleux et Jean-Pierre Texier


Agenda

Présentation de la revue La BibliotheK Sauvage en présence de ses fondateurs et de contributeurs.

 

Adresse : Librairie les Guetteurs de vent

108 avenue Parmentier, 75011 Paris

Date / heure :  mercredi 11 mars 2015, à partir de 18h45

Entrée libre, réservation conseillée sur : contact@bibliotheksauvage.com


Artistes en résidence

La BibliotheK Sauvage accueille dix artistes en « résidence  I.P. » (Internet Protocol). On peut voir dans cette innovation l'effet d'une transformation du regard porté sur le travail artistique lui-même. Au XXIe siècle, celui-ci dépend moins des lieux géographiques dans lequel l'artiste réside que des voisinages dans lesquels il se reconnaît.

Günther ANDREAS  music 

Christine BASTIN choreography

Romuald BEUGNON motion picture

Marie BECHERAS photo

Pierre GALLAIS design

Férial HART photo

Laurence MISSON choreography

Patrice MOULLET music

Arnaud MONTMAJOUR photo

Lauriane STENGERS poetry