Events > iˈvents

LA JOURNÉE MONDIALE DE LA VOIX, organisée pour la première fois au Brésil le 16 avril 1999 par la Sociedade Brasiliera de Laringologia e Voz, a un retentissement international croissant. Cette année La BibliotheK Sauvage s’associe à cette manifestation et crée la webperformance "QUI PRENDRA LA SUITE ?", projet soutenu par LE PRINTEMPS DES POETES.

Chacun est invité à :
- enregistrer le texte figurant ci-après
- à transmettre avant le 10 avril  l'enregistrement réalisé à contact@zigzagnet.net 
- à recommander à son réseau d’ami(e)s de « prendre la suite ».

 En 3 mots, cela donne : ENJOY, RECORD & SHARE !

 

« Qui prendra la suite ? Je ne le sais pas. Mais j’espère que ce sera une voix fraternelle, une voix pour ouvrir des parenthèses, une voix sans griefs majeurs, une voix qui bat parfois des paupières, une voix qui ne rechigne pas aux travaux domestiques, une voix pour avancer d'un mètre ou deux, pas davantage, une voix pour saupoudrer de sable le désert, une voix mêlée aux soulèvements polygames du soleil, une voix pour contourner les rochers et entrer dans le chenal, une voix transportée dans une toile de jute pour éviter les moisissures, une voix pour traverser des contrées incertaines, une voix éclairée à la lueur d'une lampe à pétrole, une voix étonnée d'avoir pied, au beau milieu du fleuve, une voix délimitant une longue muraille de murmures, une voix évoquant les lobelias géants et les fougères arborescentes, une voix trépidante comme une danse cosmopolite, une voix à la nuque et aux tempes rasées broyant, imperturbable, le mil au pilon, une voix que l'on rejoint au bout d'un sentier étroit bordé de hasards salvateurs, une voix habillée de cotonnades légères, une voix creusée dans un monticule de questions, une voix entre le ciel et l'eau se découpant sur l'horizon pourpre du soir, une voix offrant au visiteur une calebasse de poésie et de rires, une voix qui devient familière et franchit avec d’infinies précautions la rambarde de l'amitié. »

 

Retrouvez les différents enregistrements réalisés ici ou .

Les rendez-vous avec les artistes en résidence

Christine Bastin

Même pas seul !

"Les danseurs ressemblent à des anges de la misère touchés par la grâce. Par moments, dans ce Même pas seul, j’ai cru apercevoir deux âmes qui flottaient." 

Vincent Cambier.

 

Ce duo chorégraphique a été dansé le 14 mars à 20h30  par Ariane Derain et Arthur Perole au théâtre des trois vallées à Palaiseau.


Infos réservation : bureau du Festival : Les Bains du Nord / FRAC Bourgogne - 16 rue Quentin à Dijon
billetterie 07 78 32 62 81- relationspubliques@art-danse.com
renseignements : Art Danse CDC - info@art-danse.com - 03 80 73 97 27
En savoir plus sur http://21.agendaculturel.fr/danse/dijon/theatre-mansart-crous-de-dijon/ce-que-me-dit-la-nuit-et-danse-avec-mon-pere.html#jQ4sgmxPY5PDlvIc.99